Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 26 queries in 0,612 seconds.
  • Memory usage : 12.63 MB with peak 12.81 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP

Cops

David Ellsworth

25.00

Quand Cops : Smith County Justice sort en 1985 aux États-Unis, son auteur David Ellsworth, journaliste dans un quotidien texan, est loin de se douter de l’importance historique du brûlot qu’il vient de signer.

Ellsworth vient tout juste de passer deux années au sein de la police de Smith County, aux côtés du shérif et de ses hommes. Dans cette région redneck, la loi n’est pas un texte, tout au plus une simple question d’appréciation. Tous les jours, Ellsworth assiste au quotidien d’une police corrompue, raciste et avinée.

Cops est un extraordinaire document qui se lit comme un roman noir de Jim Thompson ou ­James Ellroy. Ce dernier l’a même désigné ­comme « le roman le plus réel jamais écrit sur les États-Unis ». Car Cops possède une trajectoire singulière : c’est en effet le dernier livre victime d’un autodafé aux États-Unis.

À sa sortie, les ­hommes du shérif ont littéralement vidé les stocks et les rayons des libraires, brûlant les exemplaires dans les parkings devant un public médusé. Son auteur a été sommé de partir, sous menace de mort. Vingt-cinq ans plus tard, cette première édition internationale plonge le lecteur dans l’ambiance délétère d’un tout-sécuritaire qui dérape, plus violent que les scènes les plus noires des romanciers américains.

Une plongée haletante dans la corruption et dans l’abjection la plus pure.

Rupture de stock

Catégories : , Étiquette :

Description

« Un document détonnant ! »

Voici