Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 28 queries in 0,681 seconds.
  • Memory usage : 12.58 MB with peak 12.75 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP

Dope(s)

Luc Sante

14.00

Après My Lost City, l’écrivain ­américain Luc Sante revient pour un nouveau ­recueil d’articles et d’essais sur l’addiction. Cigarette, héroïne, crack, cocaïne, cachets, jeu et autres passions ­immodérées sont passées au crible de cet essayiste hors pair, remarqué pour ses nombreux articles parus dans le New Yorker et la New York Review of Books.

Ce court recueil préfacé par Greil ­Marcus plonge dans ce que Sante connaît le mieux : l’Amérique interlope des bords de routes, les communautés vieillissantes et démembrées par le capitalisme new-yorkais flamboyant, les utopies perdues et les rêveurs trahis, les artistes soldés au nom d’une prétendue rentabilité.

Une écriture rapide, fluide et brillante saluée par Libération, Rock & Folk, Rolling Stone, Le Magazine Littéraire, Télérama et Les Inrock­uptibles.

Traduit par Yoko Lacour

Rupture de stock

Description

« Des textes brillants qui révèlent comme jamais la métropole new-yorkaise. »

Rock & Folk

« Un livre merveilleux sur les junkies, le temps perdu des années East Village avant que Manhattan ne soit englouti par le volcan des années fric. »

Libération

« Tendresse et nostalgie pour ce livre qui évoque le New York encore anarchique. »

Le Mouv’

« Un livre d’archéologue, hanté par sa jeunesse et le romantisme vénéneux du junkieland »

Nouvel Observateur

Informations complémentaires

Poids 186 kg