Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 29 queries in 0,340 seconds.
  • Memory usage : 12.40 MB with peak 12.58 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP
CONTENT-SINGLE-PRODUCT.PHP

Le Clavier cannibale

Claro

9.99

[EDITION NUMÉRIQUE]

On connaissait principalement ses traductions et ses textes de fiction, mais Claro est aussi l’auteur de nombreux articles, aujourd’hui réunis sous le titre Le Clavier cannibale.

À travers une trentaine de textes, il pose la question de la traduction en compagnie des grands noms de la littérature américaine (Pynchon, Vollmann, Gaddis, Cooper…) et dissèque avec humour et impertinence quelques mécanismes de l’édition française (prix, salons…). Une cartographie décalée de la littérature contemporaine.

 

La presse en parle…
« Traducteur, éditeur, auteur de romans, critique parfois acerbe du monde de l’édition, Claro s’explique ici sur sa façon de penser. Sans sous-titre. Car ce cannibale du clavier dit les choses sans détour. »
Télérama, 1er avril 2009

« Claro aime les défis : il traduit Vollman, Gaddis, Gass… Il est aussi écrivain. Son dernier livre, Le Clavier cannibale (inculte), parle justement de ses lectures et de ses traductions. »
Libération, 19 mars 2009

« L’auteur bricole une poétique, explique avec fougue son travail, tord les phrases pour se faire entendre. »
Télérama, 7 mars 2009

« Claro est un fouilleur et malaxeur du langage, un chercheur éclairé et exigeant dont le travail contribue à tirer les lettres françaises de leurs minauderies imbéciles, égocentrées, et bien trop souvent inoffensives. »
Rolling Stone, mai 2009

« En le lisant s’expliquer, lui auprès de qui Victor Hugo lui-même semble avoir été fainéant, lui qui enchaîne les défis de traduction, tout en publiant romans et en tenant blog comme on dirait table d’hôtes, on s’aperçoit qu’au-delà de la théorie, Claro ne cesse d’arpenter le seul territoire qui à ses yeux vaille : celui de « la langue travaillée ». »
Regards, 1er mars 2009

« C’est une trajectoire qui se dessine au fil des pages, celle d’un amoureux de la littérature qui défend son esthétique, ses obsessions. »
Open Mag, avril 2009

« Dans Le Clavier cannibale, les pépites côtoient les morceaux de choix. »
La République des Lettres, 18 mai 2009

« Le Clavier cannibale, un titre aussi inquiétant qu’appétissant. »
Bibliobs.com, 12 mars 2009

« On y parle de Beckett, de Gaddis, on vous offre « sept bonnes raisons de ne pas lire Pynchon », on vous parle de la voix, de l’obscène, de la traduction (de la traduction considérée comme un désastre), mais surtout on y voit un type d’aujourd’hui, qui n’a pas peur de son clavier, sait l’engager côté blogs, parler des autres : il n’y a pas d’exercice de l’écriture qui soit à côté de la réflexion sur la société, et qui n’implique de se coller les mains au mastic. »
TiersLivre.net, avril 2009

Rupture de stock

Description

« Claro possède un art de crier en silence, dans les relis de romans monstrueux. Un corps à corps qui vous laisse KO. »

Télérama

« Au commencement était le verbe. Et Claro en est son plus brillant fossoyeux. »

Nouvel Observateur

« Un traducteur et un écrivain du plaisir pur. »

Libération

« Un fouilleu et un malaxeur du langage, un chercheur éclairé et exigeant. »

Rolling Stone

« De l’américain, il a traduit les romans les plus difficiles, les plus aventureux. Autrement dit, il est écrivain. »

Regards

« Le programme d’un fou, d’un homme empli de pus et de morve, de sperme et de bile (…) qui a vu la lumière. »

Le Cafard Cosmique

Informations complémentaires

Poids 0.349 kg