Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 28 queries in 1,942 seconds.
  • Memory usage : 12.49 MB with peak 12.67 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP

Multitudes #49

Collectif Multitudes

15.00

Majeure
Transmigrants !

Les discours traditionnels sur l’immigration ne sont plus en phase avec la réalité. Les vingt dernières années ont vu apparaître la catégorie des transmigrants : cette population vit de manière transversale par rapport aux diverses frontières et aux découpages en zones « développées », « émergentes » ou « en développement ». Elle est en premier lieu formée de migrants en tournées internationales, de chez eux à chez eux, pour la vente de produits ou de services. Diasporas entrepreneuriales chinoises et turques, passages multiples entre l’Afrique et l’Europe, enclaves de prostitution est-européenne en Catalogne : ce dossier étudie quelques figures de ces transmigrants, qui ne sont ni des émigrés ni des immigrants.

Mineure : La dette a bon dos.

En son nom les attaques les plus basses contre la base commune de notre bien-être et de notre intelligence collective sont justifiées. Elle sert d’excuse à la plus frontale des luttes de classes de la part de ceux qui pompent le travail et se plaignent des assistés et des pauvres. Ce dossier entend démonter le pouvoir intimidant de cette dette. Du micro-crédit à la dette étudiante et à la dette écologique, toutes les dettes ne se valent pas. L’impératif de remboursement est un attrape-nigaud, des dispositifs nous aident déjà à y échapper, la dette elle-même relève largement d’une cécité comptable. Le faux calcul des coûts cache la vraie nature des coups : apprenons à les rendre, à être intelligents au lieu de pleurer la servitude.

Hors-champ
Multiversités créatives
Exposition présentée au Centre Pompidou du 3 mai au 6 août 2012

Comment visualiser les big data produits par nos nouvelles capacités de numérisation ? Comment faire pour contrôler, plutôt que subir, l’intelligence qui sensibilise les nouveaux matériaux sortant de nos laboratoires ? Voilà le type de questions auxquelles essaie de répondre l’exposition Multiversités créatives, organisée par le Centre Pompidou au printemps 2012. En guise de catalogue à cet événement, ce Hors-Champ réunit trois contributions qui poursuivent la réflexion sur le renouveau des significations entraîné par la visualisation des données et par la production d’objets intelligents.

Icônes
Occupy Rio, ville vivante

L’année 2011 a été marquée par toute sorte d’« occupations » dans le monde et la version carioca de cette année Occupy a été nommée OcupaRio. Ces nouvelles occupations, non seulement des lieux de travail mais surtout des lieux de vie commune, mélangent vieilles et nouvelles formes de luttes. Dans les années à venir Rio de Janeiro accueillera toute une série de méga-événements – Rio+20 en 2012, Journées Mondiales de la Jeunesse en 2013, Coupe du Monde de football en 2014, Jeux Olympiques en 2016, entre autres – afin de s’insérer dans le circuit des « villes créatives ». Si la ville post-industrielle peut être moins cloisonnée, de nouvelles formes de contrôle des territoires et des réseaux se mettent en place. Face à cela un étonnant foisonnement culturel et artistique lutte contre ces occupations sécuritaires, spéculatives et spectaculaires pour affirmer Rio comme une « ville vivante ».

Rupture de stock

Catégorie :

Description

« Une revue pour repenser la question d’un monde commun. »

Les Inrockuptibles

Informations complémentaires

Poids 0.364 kg