Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 21 queries in 0,292 seconds.
  • Memory usage : 18.52 MB with peak 18.70 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP
CONTENT-SINGLE-PRODUCT.PHP
paris est un leurre

Paris est un leurre

Xavier Boissel

13.90€

(La véritable histoire du faux Paris)

À la fin de la première guerre mondiale, le gouvernement français a planifié la construction d’un « double » de Paris, une fausse ville destinée à leurrer d’éventuels pilotes allemands en route pour bombarder la capitale.

La fausse ville, dont la construction était prévue près de Maisons-Laffitte, au nord-ouest de la capitale, reproduisait certains éléments marquants du paysage parisien : un bras de Seine, la place de l’Étoile et celle de l’Opéra, les grands boulevards. Certaines cibles que les aviateurs auraient cherché à repérer, comme les gares, devaient également être reproduites.

Conçu à une époque où les aviateurs naviguaient sans radar et pouvaient être trompés, de nuit, par de fausses illuminations, ce projet n’a pas fait la preuve de son efficacité. Sur une image datée de 1920, on voit une file de baraquements encore debout deux ans après l’armistice. Ils devaient passer pour une ligne de chemins de fer, le jour, et un train illuminé, la nuit.

Xavier Boissel dévoile les détails de cette ville-leurre dans un texte fourmillant et littéraire, agrémenté des documents d’époque inédits.

Produit épuisé

Catégorie : Étiquettes : , ,

Description du Produit

« Ce magnifique petit livre a pour prétexte un projet oublié. (…) Une improbable balade entre boucle d’autoroutes, terrains vagues et vestiges désertés. »

Le Monde

« Une promenade émouvante hors du temps, bien du Paris ville Lumière. Un livre iconoclaste, au croisement de l’exploration urbaine et de la philosophie. »

Libération

« Entre enquête et essai, Xavier Boissel propose une déambulation dans un faux Paris imaginé pendant la Première Guerre mondiale pour tromper l’aviation allemande. Insolite et passionnant. »

Les Inrockuptibles

« C’est de l’histoire mais ça ressemble à de la science-fiction.(…) Une passionnante introspection urbaine. »

20 minutes

« « L’espace est un doute […], il ne m’est jamais donné, il faut que j’en fasse la conquête », écrivait Georges Perec dans Espèces d’espaces. Telle est l’incertaine boussole qui oriente Paris est un leurre. La véritable histoire du faux Paris. Xavier Boissel, qui signe là son premier livre, est parti sur les traces d’un incroyable cas de fake urbain, révélé en 1920 par L’Illustration : à la fin de la Première Guerre mondiale, l’état-major français avait planifié l’édification d’un Paris de carton-pâte destiné à tromper l’ennemi. Fausses gares et places, Etoile et Grands Boulevards, usines et bras de Seine devaient être recréés et éclairés en vue de leurrer les avions allemands, alors dépourvus de radars. Le projet fut confié à l’ingénieur Fernand Jacopozzi, surnommé le « magicien de la lumière » — il fit notamment une beauté à la tour Eiffel. Le plan n’aboutit pas, mais laissa quelques traces dans la zone dite de l’Orme de Morlu, près de Villepinte. Retour sur les lieux nourri de documents et de photos, l’essai ressuscite ce dessein d’un autre âge. Et entraîne le lecteur vers le simulacre à la Baudrillard et le spectacle à la Debord, amateur de psychogéographie. Vers une « rêverie » contagieuse, « éveil encore chevillé au rêve ». »

Télérama

Et aussi : France Inter, Canal +, France 3, France 5, Arte, France Culture, Le Mouv’, Radio Nova, etc.

Information Complémentaire

Poids 0.143 kg