Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 25 queries in 0,553 seconds.
  • Memory usage : 12.78 MB with peak 12.95 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP

Révolutions du net

Ariel Kyrou

9.99

(Ces anonymes qui changent le monde)

Près d’un demi-siècle après Mai 68, les camarades sont devenus des avatars et cultivent les pseudos lors de leurs pérégrinations dans les méandres du réseau. Ils ne courent plus dans les rues, ou du moins pas seulement, mais s’agitent beaucoup au cœur d’imaginaires virtuels plus vrais que nature.

Aussi surprenant que cela puisse paraître à quarante-quatre années d’écart, camarades d’hier et avatars d’aujourd’hui semblent avoir les mêmes ennemis : les notables et les gouvernants, gardiens de la bonne vieille morale bourgeoise et propriétaire, ainsi que cette société de consommation et les multinationales qui en sont les émanations. Aujourd’hui, dans notre univers de pseudos et d’avatars, ce virus du détournement et de l’irrespect vis-à-vis des autorités est partout et nulle part.

Désormais très commun, il a sans doute perdu le tranchant esthétique des bandits de l’art début de siècle, mais il est devenu bien plus essentiel d’un point de vue vital.

Dans cet essai bref et cinglant, Ariel Kyrou (Google God, ABC Dick) décrit une guerre des mondes étonnante, celle de l’ancien monde et de la nouvelle ère électronique où les luttes sont déterritorialisées, menées par des gourous invisibles dotés d’armes conceptuelles reprenant les caciques de l’ancien monde.

Rupture de stock

Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

« Et si on allait vers un nouvel internet, souterrain ? La réponse, brillante, vient d’Ariel Kyrou, génial touche-à-tout. »

France Inter

« Dans Révolutions du Net, Ariel Kyrou, journaliste, enseignant et écrivain, explore la figure de l’anonyme et sa puissance d’action sur le réseau. Il évoque la saga des fameux Anonymous portant masque de Guy Fawkes, mais aussi l’engagement de blogueurs comme Tarek Amr, Khaled Said ou la « Tunisian Girl » Lisa Ben Mhenni, qui ont marqué les révolutions arabes. Le net pullule aussi d’anonymes, d’avatars et de clones, se mettant en scène, parodiant jeux et films. Pour l’auteur, avec ces outils 2.0, «  ce qui disparaît de nos relations quotidiennes, c’est la présomption d’incompétence de l’autre  ». Le net développe le collaboratif et l’auto-organisation. Pour quelles motivations – gloire personnelle ou altruisme –, avec quels dommages collatéraux sur la vie privée que l’anonymat ne suffit pas à protéger, et au final aux bénéfices de qui ? »

Politis

« Ariel Kyrou, sauveur du monde numérique. »

Radio Nova

« Un « changement dans la continuité » toutefois puisque que les racines de la contestation demeurent les mêmes (contre l’autorité, les lois du marché, etc.). C’est bien évidement le mode d’expression et de diffusion qui diffère. Mais le vieux monde est toujours agissant. Variante: son cadavre bouge encore. En témoigne la spirale sans fin de la problématique « droit d’auteur versus droit à la copie » (ou au partage, selon le point de vue…), neutralité du Net, etc. »

Digital Arti

Et aussi sur Le Mouv’, France Culture, RTS Suisse, etc.

 

Informations complémentaires

Poids 0.168 kg