Infos admin for user id=0

  • Current template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/woocommerce/single-product.php
  • Page template : /home/inculte/www/wp-content/themes/inculte/page.php
  • Post type : product
  • 29 queries in 0,335 seconds.
  • Memory usage : 12.39 MB with peak 12.56 MB.

SINGLE-PRODUCT.PHP
CONTENT-SINGLE-PRODUCT.PHP

Soft City

Pushwagner

30.00

Soft City, du dessinateur norvégien Hariton Pushwagner est un joyau du roman graphique, une dystopie unique en noir et blanc qui retrace la journée ubuesque d’un cadre moyen dans une mégalopole anonyme, au beau milieu des années 1970. Le trait unique de Pushwagner, alors tout juste adulte, bien avant qu’il ne devienne un artiste contemporain reconnu, plonge dans la vie morne et aliénante de la société de consommation. Ce livre culte n’avait jamais été publié jusqu’alors : sur la recommandation de W. S. Burroughs, un éditeur anglais avait voulu le publier en 1979 mais l’artiste avait perdu toutes ses planches dans le bateau l’amenant d’Oslo à Londres. Données pour perdues, elles refont surface trois décennies plus tard, et c’est la New York Review of Books qui se charge de les publier, fin 2016.
« Rappelant David Lynch et son Eraserhead, Une journée d’Ivan Denissovitch de Soljenitsyne ou encore les grands romans de Ballard, ce roman graphique unique est un chef-d’œuvre sans nul autre pareil. » — Chris Ware, 2016 (préface à l’édition française)

Catégorie :

Description

Revue de presse à venir